• FLASH SALE:

    EXTRA 15% OFF JACKETS - SAVE NOW

    LEARN MORE

    FLASH SALE

     

    * Offer cannot be used in conjunction with any other offers (3 sale items = Extra 10% off, ...).
  • SALE:

    3 ITEMS = 10% OFF - SAVE NOW

    LEARN MORE*

    SALE

     

    * Offer cannot be used in conjunction with other offers (Flash sale, ...).
  • FREE DELIVERY -

    ON ALL ORDERS FROM 59€ - MORE INFO

  • FREE RETURNS -

    YOUR RETURN SHIPPING COSTS REFUNDED WITH PAYPAL - FIND OUT MORE

surf -

Quiksilver Junior Pro 40

LES MEILLEURS JUNIORS EUROPÉENS DE RETOUR À CAPBRETON


C’est un retour aux sources ! Le Junior Tour de la World Surf League fait de nouveau escale dans les Landes et ce pour les 3 prochaines années. Deuxième halte française de la saison après La Torche (Bretagne), le Quiksilver & Roxy Junior Pro 40 se déroulera cet été du 17 au 21 juillet sur la plage du Santocha à Capbreton. Un spot légendaire sur lequel se sont révélés, entre autres des grands noms du circuit pro : les Français Miky Picon, parrain de l’événement et Jérémy Florès, récemment sur le podium à Bali (Indonésie).


L’occasion rêvée pour le jeune surfeur du team Quiksilver Kauli Vaast de reprendre le flambeau et de conforter un début de saison tonitruant. Après une cinquième place à Iquique au Chili, le Tahitien, 17 ans, n’en finit plus d’impressionner. Deuxième à La Torche (Bretagne/France), troisième à Espinho (Portugal), il s’est imposé à Caparica (Portugal) avant d’écraser l’Hawaïen Robert Grillo en finale de l’épreuve de Papara (Polynésie Française).


En quête d’une troisième victoire cette saison – la cinquième de sa carrière en junior – Kauli Vaast figure parmi les grands favoris à Capbreton. Pas de quoi refroidir les ardeurs du natif de Teahupo’o à qui les vagues landaises réussissent généralement très bien. Vainqueur à Biscarrosse en 2017, il s’était hissé sur la troisième marche du podium l’année suivante


Un succès sur la plage du Santocha lui permettrait, non seulement, de consolider sa place en tête du classement européen, mais également de creuser l’écart avec l’autre homme fort du moment, son compatriote Justin Becret, sacré à Espinho et deuxième du Général à moins de 200 points seulement.